CYCLAMED     >     Actualités     >     UNE JOURNEE DE SENSIBILISATION SUR LES FILIERES REP DE JOHNSON & JOHNSON (1ER JUIN 2018)
Retour

UNE JOURNEE DE SENSIBILISATION SUR LES FILIERES REP DE JOHNSON & JOHNSON (1ER JUIN 2018)

Présents : Laurent WILMOUTH, Bénédicte NIERAT et Sofiane FAUCHER.
 

Pour la première fois, Johnson & Johnson a tenu à monter une opération de sensibilisation pendant la Semaine du Développement Durable. Des stands ont été organisés avec des filières REP et des animations sur le tri des déchets avec l’association PikPik Environnement. Ils étaient disposés dans le hall du rez-de-chaussée du siège. Comme cela avait lieu entre 11 h et 14 h 30 devant le restaurant d’entreprise, les salariés passaient obligatoirement devant.

Chaque filière REP représentée : CYCLAMED, ADELPHE, BATRIBOX (SCRELEC), DASTRI pouvait donc informer les collaborateurs de Johnson & Johnson.

Entre chaque stand, une animation était assurée par l’association PikPik Environnement qui a l’habitude de sensibiliser aux gestes éco-citoyens, de façon ludique et pédagogique, sur le tri des déchets ménagers, la durée de vie des déchets, le recyclage des produits…

Nous avons pu présenter les enjeux et le fonctionnement de Cyclamed à Sandi Peterson, Executive VP Group Worldwide Chair de Johnson & Johnson en visite en France.

De même, Emmanuelle QUILES, PDG de JANSSEN France a été très intéressée par le fonctionnement et les valeurs environnementales et de sécurité sanitaire de notre dispositif.

De nombreux collaborateurs nous connaissaient bien et passaient sans forcément s’arrêter devant notre stand, car ils avaient déjà le réflexe de rapporter leurs Médicaments Non Utilisés chez le pharmacien. Un certain nombre de personnes avait déjà acquis le geste de séparation des emballages en carton et notices en papier. D’autres ont découvert cette nouvelle consigne de tri affiné.

Cette opération s’est très bien passée.

Johnson & Johnson a le projet de la renouveler l’année prochaine. Ils ont également le projet de réaliser bientôt la même chose pour les salariés de leur site de production à Val de Reuil. Ils nous tiendront informés.

Ça peut aussi vous intéresser