CYCLAMED     >     Actualités     >     Séniors : comment bien gérer ses médicaments non utilisés après l’hiver ?
Retour

Séniors : comment bien gérer ses médicaments non utilisés après l’hiver ?

Si vous n’avez pas encore rapporté vos médicaments non utilisés (MNU) à la fin de votre traitement, c’est le moment parfait pour prendre les devants pour votre nettoyage de printemps en faisant le tri de ses médicaments.

Pour cela, rien de plus facile, il vous suffit de suivre ces 4 étapes simples : 

 

Étape 1 : Faites le tri de vos médicaments qui peuvent se trouver dans différents endroits : table de nuit, boîte à gants de la voiture , tiroir de la cuisine ou dans votre armoire à pharmacie :

 

 après cet hiver particulièrement rude, vous avez probablement accumulé les traitements pour vous et toute votre famille. Grippe, gastro et rhume ont été les maux de ces derniers mois. Vos armoires à pharmacie ont besoin d’être triées, voire désencombrées. D’autant plus qu’à partir d’un certain âge la quantité de médicaments peut avoir tendance à augmenter.

C’est donc le moment de tout trier et de bien identifier les médicaments périmés ou non ( y compris les antibiotiques )  qu’il faut rapporter chez le pharmacien.   Il est important de bien faire la distinction avec les autres produits qui ne sont pas des médicaments et qu’il ne faut pas rapporter à l’officine : la parapharmacie, les compléments alimentaires, les dispositifs médicaux, les crèmes solaires, les shampoings…

 

En conclusion :

Conservez en toute sécurité tous vos médicaments dans leur boîte d’origine avec leur notice, dans un seul endroit de la maison, hors de portée des enfants en hauteur avec un verrou.

 

 

 

 

 Étape 2 : organisez votre armoire à pharmacie  

Une armoire à pharmacie organisée hors de portée des enfants permet d’éviter tout risque d’ingestion accidentelle de médicaments par des enfants en bas âge ou pour éviter des confusions de traitement.

Mettez bien les médicaments du quotidien à portée de main, ainsi que les médicaments des traitements en cours.

Les autres médicaments occasionnels, pommades,  antiseptiques… doivent également être rangés de façon à être accessibles facilement pour soigner les bobos en tout genre qui demandent en général une attention immédiate. Parfait pour prendre soin de vos petits enfants lorsqu’ils vous rendent visite.

Pour les médicaments que vous utilisez moins fréquemment,

nous vous conseillons d’une part de les ranger par famille afin de les trouver facilement et par date, en mettant au fond les médicaments aux dates de péremption les plus lointaines.

Enfin, votre meilleure alliée pour assurer un suivi de vos médicaments est l’application mobile gratuite « Mon armoire à Pharmacie » .  Elle vous permettra de connaitre les médicaments que vous avez chez vous, leurs dates de péremption et d’obtenir des informations sanitaires de la part des autorités (retrait de lot par exemple…).

 

 

 

Étape 3 : Les emballages en carton et notices en papier destinés au tri sélectif de son domicile

 

Avant de rapporter vos médicaments non utilisés en pharmacie, pensez à bien retirer leurs emballages en carton et notices en papier pour les mettre dans le tri sélectif de votre domicile pour leur recyclage.

 

 

Étape 4 : On  rapporte les médicaments non utilisés en pharmacie

Votre geste éco-citoyen est maintenant presque terminé. Il vous reste à rapporter vos blisters avec à l’intérieur au moins un comprimé ou une gélule , tube de pommade, sirop ou solution buvable, spray …en pharmacie.

Depuis 2007, tous les pharmaciens sont tenus légalement de  récupérer vos médicaments  non utilisés. Ils disposent de cartons Cyclamed prévus à cet effet.

Grâce au site Cyclamed www.cyclamed.org ou à son application mobile gratuite « mon armoire à pharmacie »,  il n’a jamais été aussi facile de trouver la pharmacie la plus proche grâce à son service de géolocalisation. Vous n’aurez donc pas besoin de vous fatiguer à chercher une pharmacie et prendre le risque de rester trop longtemps dans le froid.

Pour plus d’informations sur les médicaments récupérés dans le dispositif Cyclamed dans toutes les pharmacies => rendez-vous ici.

 

N’oublions pas !

Deux sources de risques peuvent être évitées :

Les médicaments stockés à la maison sont responsables d’intoxications dangereuses :

  • Les seniors risquent de confondre les médicaments ou les prises
  • Les petits-enfants risquent de les avaler comme des bonbons

 

S’ils sont jetés à la poubelle, dans les toilettes ou l’évier, les médicaments polluent les sols et l’eau.

Ayons le réflexe de rapporter dès la fin du traitement, ses médicaments non utilisés chez le pharmacien.

 

 

Ça peut aussi vous intéresser