CYCLAMED     >     Actualités     >     Patients en auto-traitement : que faire de vos déchets?
Retour

Patients en auto-traitement : que faire de vos déchets?

Un patient en auto-traitement se traite lui-même à domicile, sans intervention d’un infirmier ou d’un professionnel de santé. Il se fait lui-même ses injections, avec des aiguilles ou seringues. En tant que diabétique par exemple, le patient s’auto-injecte de l’insuline ou prélève quelques gouttes de sang. D’autres personnes s’auto-injectent des médications hormonales, rhumatologiques…

Les patients en auto-traitement sont responsables de l’élimination des produits et matériels qu’ils utilisent pour se soigner. Pour assurer cette mission, un éco-organisme est en cours de constitution.

 

Qu’est-ce que les DASRIPPAT ?

Ce sont les Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux Perforants des Patients en Auto-Traitement, c’est-à-dire des seringues et aiguilles usagées.

 

Bientôt, une filière dédiée aux DASRIPPAT :

Sur le plan réglementaire, deux décrets encadrant la mise en œuvre d’un dispositif spécifique aux DASRIPPAT entrent en vigueur le 1er novembre 2011. Mais, sur le plan opérationnel, plusieurs étapes sont encore nécessaires pour pouvoir mettre en place cette filière qui sera déployée progressivement dans les régions au cours de l’année 2012.

 

Que faire, pour l’instant, de vos seringues et aiguilles usagées ?

Vous devez poursuivre l’élimination de vos DASRI comme aujourd’hui, jusqu’à ce qu’une information réactualisée vous soit donnée.

  • Si votre pharmacie collecte déjà les DASRI, vous pouvez les lui rapporter.
  • Si votre pharmacie ne les collecte pas, vous pouvez vous renseigner si un circuit de récupération a été organisé dans votre commune (bornes sécurisées, laboratoires d’analyses, déchetteries…).
  • Si vous ne savez pas, vous pouvez vous renseigner auprès de votre Mairie pour connaître la filière adaptée.

Pour l’instant, s’ils ne le font pas déjà, pharmacies et laboratoires d’analyses n’ont pas l’obligation de collecter vos DASRI.

 

Que devez-vous faire des containers remis par votre médecin ?

Ces containers ou collecteurs sont à déposer dans les lieux où vous les déposiez jusqu’à présent.

 

Quand les pharmaciens distribueront-ils des collecteurs sécurisés?

Lorsque l’éco-organisme démarrera ses activités dans votre région, il distribuera des collecteurs vides destinés à recueillir les DASRI produits par les patients en auto-traitement. Parallèlement il vous indiquera les points de collecte où vous pourrez ramener vos collecteurs une fois pleins et mettra en place l’organisation logistique permettant le ramassage des collecteurs pleins à ces points.

 

Pourquoi Cyclamed ne récupère pas les DASRI ?

Cyclamed a pour mission de collecter et d’éliminer exclusivement les Médicaments Non Utilisés (périmés ou non) rapportés par les particuliers en pharmacie.
Même déposés dans des collecteurs fermés (boîtes à aiguilles), les DASRIPPAT ne peuvent être déposés par les pharmaciens dans les cartons Cyclamed, non adaptés à de tels déchets. Ce serait un geste dangereux, en raison des risques qu’il entraîne pour les personnes manipulant les cartons Cyclamed (personnel officinal, chauffeurs/livreurs des grossistes, opérateurs…).

Ça peut aussi vous intéresser