La Nouvelle République : Plus de 500 tonnes de médicaments recyclés

La collecte de médicaments non utilisés progresse à petits pas. L’an dernier, Cyclamed, l’organisme qui gère cette opération, a collecté 515 tonnes de médicaments dans la région Centre-Val de Loire, soit 200 grammes par habitant. Un chiffre en hausse de 1 % sur un an, légèrement supérieur à la moyenne nationale qui est de 185 grammes.

Le système fonctionne de la façon suivante : les particuliers, après avoir trié les boîtes et les notices, doivent ramener les médicaments non utilisés au pharmacien qui est tenu de les reprendre. Ils sont ensuite stockés en cartons et récupérés par des grossistes qui les envoient vers les incinérateurs de Saran, Blois ou Tours, où ils sont valorisés.
« Aujourd’hui, on sait que 40 % seulement des déchets sont recyclés. Il faut donc amplifier le réflexe Cyclamed pour éviter, par exemple, que les médicaments non utilisés soient enfouis et finissent par polluer les nappes phréatiques, ou que des enfants les avalent par mégarde et s’intoxiquent si on les laisse traîner », explique Daniel Robin, pharmacien et directeur de Cyclamed.

> Lire l’article complet 

30 juin 2016