CYCLAMED     >     Actualités     >     Etude de notoriété et d’image Cyclamed 2009
Retour

Etude de notoriété et d’image Cyclamed 2009

Étude sociologique 2009

En février 2009, l’Institut Louis Harris / LH2 a mené une étude barométrique auprès du grand public sur les comportements en matière de tri sélectif des déchets et sur la notoriété et l’image de CYCLAMED. L’étude a été effectuée sur un panel de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Notoriété spontanée et assistée

CYCLAMED est le seul organisme récupérant des MNU à émerger. Sa notoriété spontanée s’élève à 18% contre 15% avant la vague TV de décembre 2008.

Cette notoriété monte à 27% chez les personnes âgées de 35-49 ans, 26% chez les cadres, mais elle n’est que de 12% chez les personnes âgées et 6% chez les 18-24 ans. Cette notoriété spontanée progresse avec le redémarrage de notre campagne TV.

La notoriété assistée de CYCLAMED atteint 75% avec un pic chez les personnes habitant dans le Nord (84%), ayant au moins un enfant de 15 ans au sein du foyer (82%) et chez les femmes (80%). Près d’un Français sur deux connaît CYCLAMED par notre campagne TV et 28% par les pharmacies.

La première vague de la campagne TV a permis d’inverser la chute de 70% à 41% de ce mode de connaissance de CYCLAMED depuis l’arrêt de nos passages sur le petit écran.

La pharmacie s’affirme comme le deuxième mode de connaissance de CYCLAMED.

L’image du dispositif auprès du public

L’adhésion aux valeurs environnementales que porte CYCLAMED est très forte. Ainsi 93% de nos concitoyens sont d’accord avec l’opinion que CYCLAMED contribue à la protection de l’environnement, 92% que « ça évite que les médicaments finissent à la décharge », 88% que « ça évite les risques de pollution de l’eau ».

Ils sont encore 67% à partager l’opinion que CYCLAMED permet de fournir de l’énergie par incinération. L’adhésion à la valeur de la sécurité sanitaire domestique est également très forte (87%). Enfin à 87% les Français disent que c’est une opération à laquelle ils participeraient volontiers, ce que confirment les réponses aux deux questions suivantes :

  • Ceux qui ne déposent pas les MNU en pharmacie sont prêts à le faire à 88%.
  • Ceux qui le font déjà continueront à le faire à 99%.

Ces résultats confirment une adhésion très large au dispositif CYCLAMED.

> Télécharger l’étude de notoriété et d’image Cyclamed en 2009 (PDF 863Ko)

Ça peut aussi vous intéresser